Avec le cloud, les particuliers peuvent bénéficier d’un disque dur virtuel

Un énorme nuage s’est installé au-dessus de la sphère informatique. Ce nuage, c’est le cloud computing, ou comment bénéficier d’un disque dur virtuel gratuit pour les particuliers. « L’informatique par le nuage » est l’expression française de ces services qui sont en train de changer le mode d’utilisation des outils informatiques. Après la télévision et sa télécommande, voici internet et son cloud. Le cloud computing, peu de personnes arrivent à définir exactement ce que c’est et pourtant déjà beaucoup d’entre nous en utilisent les services.

Nombreux sont les services de partage de fichier qui sont à la disposition des particuliers et des entreprises. Gratuits ou payants, ces services nous permettent de sauvegarder des fichiers sur internet. Premier avantage : pouvoir les consulter depuis n’importe où, sans avoir à transporter un disque dur externe ou une clé car il suffit d’un ordinateur (quel qu’il soit) et d’une connexion internet.

Deuxième avantage : être en mesure de partager les fichiers avec qui l’on souhaite, en donnant accès à tel fichier ou tel dossier à « ses invités ». Même si l’on devra payer pour avoir une capacité de 300Go sur le disque dur virtuel, il est possible de bénéficier gratuitement d’un espace de stockage en ligne allant jusqu’à 25Go selon le fournisseur. Un disque dur virtuel de 25Go que l’on ne peut pas perdre et dont les données sont cryptées, c’est déjà beaucoup pour un particulier.

Au-delà des services qui sont proposés par le disque dur virtuel, les particuliers ont aussi compris que ce système est une véritable solution contre la perte de données. Si on se fait voler son ordinateur portable ou si l’on perd sa clé USB, à part si l’on a fait une sauvegarde sur un autre appareil de stockage, on peut dire adieu à ses fichiers. Grâce au disque dur virtuel, on est assuré de garder une trace de ses données qui se trouvent sur un serveur en ligne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>